Deux fois cinq


Ça nous rappelle notre mois d'août.

Nous aussi, nous nous retrouvions souvent autour d'une table, mais à l'ombre, pour siroter des boissons bien fraîches. Comme sur ce dessin, il y avait des seins et des culs, et nous servions parfois le Champagne dans des flûtes, mais le plus souvent c'étaient des jus de fruits ou du Perrier dans des grands verres bullés, car nous ne sommes que très modérément alcooliques!

Bien sûr, au presbytère, il n'y a pas la grande bleue ni la possibilité de sorties en bateau à moteur, ni celle de bains de mer, nues comme des salopes, sur son tableau arrière, mais il y a l'ombre fraîche des grands arbres, la pelouse et aussi plein de promenades érotiques à faire, la nuit, à pied ou en voiture, dans les environs.

Ici, elles sont cinq (seins-culs), et nous étions deux fois plus (autrement dit, deux fois plus de seins et de culs). Nous étions bien, insouciantes, et ivres de nous-mêmes...

Honorine & Gaëlle 

 

Commentaires

  1. Flûte ! Je n'ai pas été invité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui invite une cigogne doit avoir des grenouilles!
      Honorine & Gaëlle

      Supprimer
  2. I must say that I envy you, you have an incredible time! In the streets of any city you can see women walking around always thinking a thousand things at the same time and I always wondered how many stories of passion and desire they hide from their partners, friends even family.... luckily I managed to satisfy my curiosity. I met a girl she was a nymphomaniac and she loved to see me touching myself while she told me what they did to her when she was very young or the things she did with the guys she used to calm her Mental noise, luckily now she is a mother and her children filled that void that no man or Woman filled.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes, we are lucky to be able to live according to our desire. But, from what you write, so are you!
      Honorine & Gaëlle

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Contrefaçon

Jolies poupées

Chic! Chic! Hourra!

Sixtine

Hommage à Paul Delvaux

Le plaisir le plus délicat

Lilith

L'heure ardente

Vie quotidienne

Les seins selon Gaëlle